Comment bien entretenir son Vélo électrique?

Régle N°1: Gonfler ses pneus régulièrement

Notre expérience nous a montrée que beaucoup de cyclistes urbains (électrique ou non) roulent avec des pneus sous-gonflés voire quasiment à plat pour certains. Bien gonfler un pneu c’est très simple et ça vous changera la vie!

Avantages
- Vous roulerez en sécurité grâce à une meilleure adhérence
- Vous roulerez plus vite
- Vous consommerez moins d’énergie (la votre et celle de la batterie)
- Vous crèverez moins
- Plus grande longévité de vos pneus

En effet, si vous roulez sous-gonflés le vélo est plus dur à faire avancer et vous consommerez plus d'énergie. Si le pneu est trop mou, vous risquez de crever par pincement en cas de choc. Si vous prenez un trottoir trop violemment par exemple, la chambre à air va se retrouvrer pincée entre le trottoir et la jante. Elle va donc se déchirer de l'intérieur et vous ne pourrez plus avancer.

Comment bien gonfler ses pneus?
- Bien évidemment il faut une bonne pompe. Les pompes à main sont biens mais parfois elles dégonflent plus qu’elles ne gonflent. La meilleure solution reste de vous équiper d’une pompe à pied. Grâce à elles vous pourrez gonfler vos pneus sans trop d’effort et à la bonne pression.
- La pression est notée sur le flanc du pneu et exprimée en bars ou en PSI. Le plus souvent la pression est indiquée en bar.
- Pour simplifier, pour une pratique urbaine la pression idéale est comprise entre 3,5 et 4 bars.
- Pour une pratique urbaine, un pneu se gonfle tous les mois pour rester à pression quasi constante.
- Pour une pratique type VTT électrique, vérifier la pression avant chaque sortie.

Règle N°2: Charger sa batterie régulièrement

Comme chaque année les mois d’hiver sont l’occasion de laisser un peu au repos nos fidèles destriers électriques qui ont bien travaillés toute l’année.

En tant que spécialiste du vélo électrique nous savons par expérience qu’après la parenthèse hivernale certains vélos ont tendance à ne plus repartir comme avant. Mars est donc souvent le balle des batteries endormies.

Certains ont déjà eu la mauvaise surprise un lundi matin ensoleillé de printemps de voir leur batterie désespérément inerte. « Mais pourquoi ? Se sont-ils dits alors. Je l’ai pourtant chargée toute la nuit ! »

Une batterie a besoin d’attention et particulièrement en hiver.

Pour vous éviter tout problème voici les recommandations qu’Ecox préconise: - Stockez la batterie dans un endroit tempéré – local sec, idéalement entre 10°C et 20°c, à l’écart d’une source directe de chaleur. - En cas d’immobilisation prolongée, chargez-la avant de la stocker. - Stockez la batterie en-dehors du vélo. La batterie se décharge plus rapidement quand elle reste sur le vélo. - Pensez à faire une charge d’entretien régulière tous les 30 à 45 jours. Une décharge profonde endommagera votre batterie. - En complément, faites régulièrement une décharge complète en roulant.

REGLE N°3: Bien régler ses freins

Beaucoup trop de cyclistes attendent la dernière minute pour entretenir leurs freins. Or, il est primordial de vérifier régulièrement l'usure des patins pour les freins type V-brake ou des plaquettes pour les freins à disques.

A propos de l'auteur

Ecox est un réseau de magasin entièrement dédiés à la vente, la réparation et la location de vélos électriques.